Avis 4.7/5⭐ - Paiement sécurisé

3 conseils qui feront du bien à vos cheveux pendant le confinement

17/04/2020

Déjà plus de quatre semaines sans coiffeur et encore quelques-unes devant nous… Si vous vous demandez ce que vous pouvez faire pour vos cheveux pendant le confinement, on a peut-être la réponse…

Mais non, ne détournez pas les yeux du miroir ! Quitte à passer devant vingt fois par jour, autant regarder la vérité en face : faute d’entretien, la couleur est un peu plus terne, le volume vient à manquer et les pointes auraient besoin d’un petit rafraîchissement. Plutôt que d’attendre votre salut au-delà du 11 mai, pourquoi ne pas profiter de cette période pour prendre (vraiment) soin de ses cheveux, en utilisant les moyens du bord ?

Oui oui, on peut décider de passer un peu plus de temps dans la salle de bain pour faire le tri dans ses produits, revoir ses habitudes de soin et adopter les bons gestes pour ressortir de cette période avec une chevelure flambant neuve.

Confinement : quelles conséquences sur les cheveux ?

L’organisme accuse une baisse de régime globale. Les nuits sont parfois plus courtes ou hachées par des insomnies, le rythme de la journée est totalement dérégulé et sans sortie prolongée, l’oxygène vient à manquer. Comme la peau, les cheveux finissent par pâtir de cette situation en devenant plus ternes, plus mous et sans tonus. Au fil des semaines, la jolie coupe réalisée par votre coiffeur s’est évaporée. A cela s’ajoute un manque de soin, par flemme ou par baisse de motivation. On ne vous jugera pas : c’est tellement plus facile de les garder attachés à la va-vite du matin au soir ou de les cacher sous un bandeau ! Mais on vous propose de voir le flacon de shampooing à moitié plein.

La bonne idée : faire diversion en arborant une chevelure plus brillante, soyeuse et belle que jamais. Comment ? En redoublant d’attention et en leur accordant tous le soin qu’ils méritent et que l’on a pourtant tendance à zapper le reste de l’année. Cela commence par le bon choix des produits que l’on utilise.

1° Le confinement, c’est le moment de trier finement

Prendre soin de ses cheveux pendant le confinement

Fini les pots à moitié vides qui s’accumulent sur le rebord de la baignoire. Établissez une bonne fois pour toutes les trois produits qui vous font vraiment du bien, selon votre type de cheveux et votre usage. Les essentiels : un shampoing doux, un soin adapté au type de cheveu, une huile végétale multi-usage.

Côté shampoing, une formule sans sulfate ni silicone mais riche en agents hydratants, lave en douceur sans altérer le film hydrolipidique du cuir chevelu, ni étouffer les longueurs. L’idéal : l’adapter à ses besoins et à ses attentes, en optant pour une formule sur-mesure conçue rien que pour soi à partir de votre diagnostic capillaire.

Sur des cheveux secs, bouclés, frisés ou colorés, il convient de faire suivre le lavage d’un conditioner ou d’un masque nourrissant pour apporter souplesse et ressort à vos longueurs.
Les cheveux fins à tendance grasse pourront s’y adonner une fois sur deux, avec une formule moins riche en agents nutritifs, qui ne plombe pas le volume.
Pointes abîmées, voire fourchues : une noisette d’huile végétale posée chaque jour sur les extrémités permet de sceller les écailles et de limiter la casse en attendant la prochaine coupe d’entretien.

2° Moins mais mieux : et si on espaçait les shampoings ?

Shampoing adapté au confinement

Chaque matin pour se réveiller, après une séance de sport en live sur le compte Insta de L’Usine (@lusine_sport) ou les supers défis sportifs de Laury Thilleman (@laurythilleman)… Nous nettoyons trop souvent nos cheveux au risque de déséquilibrer le cuir chevelu. Agressé, il se met à surproduire du sébum, ce qui est contre-productif. A force de brushings (merci les coups de brosse et la chaleur du lisseur ou du séche-cheveux !), on finit aussi par fragiliser les longueurs et pointes.

On vous le dit, puisque seul un cercle restreint vous voit, le confinement est clairement le bon moment pour espacer les lavages. C’est le principe du low poo qui vise à ralentir la cadence et à opter pour des formules lavantes dénuées de tensio-actifs et agents détergents agressifs au profit d’une texture qui mousse moins, mais qui nettoie tout aussi bien. A terme, le cuir chevelu régule tout seul sa production de sébum et trouve son propre rythme. Un vrai cercle vertueux !

Les plus ambitieuses pourront aller jusqu’au no-poo ou s’adonner à une cure de sébum pour leur cheveux en confinement. Très en vogue (mais peu engageante), cette technique permet de laisser le sébum s’étaler sur les longueurs pour remplir son rôle initial de protecteur naturel. Promis, on vous en reparle bientôt.

3° Prenez soin de vous… et de votre chevelure !

Coiffure cheveux en confinement

On peut enfin s’accorder un peu plus de temps pour faire des soins profonds qui feront une vraie différence à la sortie. Surtout en cette période de changement de saison, où l’on a besoin de booster le cuir chevelu et de renforcer les fibres. Notre gestuelle préférée parce que naturelle et très efficace quel que soit son type de cheveux : le bain d’huile.

Le mode d’emploi est simple. On enduit ses longueurs et pointes d’huile végétale et on laisse poser sous une serviette ou un foulard plusieurs heures ou même toute la nuit. Les cuirs chevelus gras veilleront simplement à n’enduire que les longueurs. Pendant la pose, les lipides nourrissent en profondeur la fibre en pénétrant les écailles du cheveu pour le réparer et le protéger. Huile de coco hydratante, huile d’avocat nourrissante, huile de germe de blé assouplissante… A vous de choisir ! La clé pour voir des résultats rapidement sur la qualité de la chevelure, c’est surtout la régularité.

Une fois la brillance et la souplesse retrouvées, vous n’aurez plus qu’une envie : essayer cette demi-queue attachée avec un joli ruban que vous avez repérée sur Pinterest, apprendre à nouer le turban acheté l’an dernier en vacances ou maîtriser l’art bien plus sophistiqué qu’il n’y paraît du chignon loose (#hairtutorial). Rien de mieux pour retrouver le sourire et s’occuper de ses cheveux en confinement.

« Recoiffe-moi le moral ! » Ce slogan exhumé des années 90 prend vraiment tout son sens.

D'autre articles pour comprendre


Voir plus