Avis 4.7/5 - Paiement sécurisé

Comment utiliser un après-shampoing ?

28/01/2022

Dans une routine naturelle basée sur un shampoing sans silicone, l’après-shampoing est bien plus utile qu’il n’y paraît. Il aide au démêlage, assouplit le cheveu et offre des propriétés nourrissantes et hydratantes… à condition d’utiliser une formule choisie en fonction de vos cheveux ! Selon votre type de cheveux, son utilité sera plus ou moins prononcée, et surtout différente.

Je choisis un après-shampoing sur-mesure

1. Quel est le rôle d’un après-shampoing ?

Comment utiliser un après shampoing?

Appliqué après le shampoing qui a pour but de nettoyer le cuir chevelu et l’ensemble de la chevelure, l’après-shampoing vient renforcer les bienfaits du shampoing pour laisser la chevelure douce, souple, brillante et donner du volume. Son point fort ? Faire du démêlage de vos cheveux une tâche enfantine pour ne pas les agresser.

L’idée reçue la plus courante sur les après-shampoings ?

“Ce produit ne fait que donner l’illusion d’une chevelure douce et souple.”

Pendant des années, les marques de cosmétiques ont utilisé des substances telles que des silicones pour donner l’impression aux consommateurs que les produits qu’ils utilisaient étaient efficaces.

Or, non seulement ces substances font illusion temporairement sur vos cheveux, mais elles peuvent aussi être agressives et irritants pour votre fibre capillaire : résultat, vos cheveux semblent plus doux au toucher et peuvent faire illusion temporairement, mais ils sont toujours abîmés en profondeur et étouffés par les silicones.

Heureusement, il est aujourd’hui possible de trouver des après-shampoings naturels qui réparent et nourrissent vos cheveux en profondeur sans tricher.

2. Quel type d’après-shampoing choisir ?

Après-shampoing

Vous l’aurez compris, l’après-shampoing idéal est selon nous :

🌿 Naturel,
😷 Sans produits toxiques,
⭐️ Adapté à vos problématiques capillaires,
🛁 Efficace à l’extérieur et en profondeur.

Nos formules sont faites à votre image, en fonction de vos problématiques capillaires et de vos besoins. Le but ? Que l’efficacité soit au rendez-vous, tout en respectant vos cheveux avec une formule naturelle.

Je crée un après-shampoing à mon image

3. Comment bien appliquer son après-shampoing selon la longueur des cheveux ?

💡 Juste après avoir lavé vos cheveux et avoir rincé votre shampoing, déposez l’après-shampoing sur vos longueurs humides (mais pas trempées, vous pouvez les essorer légèrement).

Votre cuir chevelu, quant à lui, produit de lui-même du sébum. Il ne faut donc pas appliquer d’après-shampoing sur vos racines, votre cuir chevelu risquerait d’être alourdi et de regraisser trop vite. Alors laissez-le en dehors de tout ça, il vous remerciera.

🕦 Respectez un temps de pose de 2 à 5 minutes pour laisser les actifs faire effet, puis passez à l’étape du rinçage.

Les cheveux courts

Cheveux courts

Les cheveux courts n’ont pas besoin de beaucoup d’après-shampoing pour être assouplis, hydratés, nourris et démêlés.

Pour les cheveux lisses : Appliquez une petite noisette de produit sur vos cheveux essorés
Pour les cheveux ondulés ou bouclés : Utilisez une à deux noisettes maximum d’après-shampoing pour cheveux bouclés.. Ces derniers demandent un peu plus de soin, car ils ont généralement besoin d’un peu plus d’entretien pour que de belles boucles puissent se dessiner.

Les cheveux mi-longs

Cheveux mi-longs

Les cheveux mi-longs ont besoin de plus de produits que les cheveux courts car les longueurs sont plus importantes. En moyenne, il faut en appliquer deux noisettes minimum pour que l’intégralité de la chevelure soit parfaitement recouverte de produit, et encore un peu plus sur des cheveux bouclés.

Les cheveux longs

Cheveux longs

Les cheveux longs sont les plus difficiles à démêler ! Ils ont donc besoin de plus de produit pour pouvoir se débarrasser des nœuds et correctement assouplir la chevelure. Dans ce cas, le geste adapté est d’appliquer trois à quatre noisettes de produit sur cheveux essorés.

4. Quel après-shampoing choisir en fonction des problématiques capillaires ?

Si l’après-shampoing ne dispose pas d’actifs de soins aussi puissants que le masque capillaire, il reste quand même très utile pour répondre à certaines problématiques comme le manque de volume, la sécheresse ou les cheveux ternes. Mais que choisir parmi la foule de produits disponibles ? Voici la réponse…

Les cheveux gras

Après-shampoing - 1

Certains après-shampoings sont conçus spécifiquement pour les cheveux gras et peuvent être appliqués dès la racine, pour purifier le cuir chevelu et lui faire retrouver son équilibre afin que celui-ci limite sa surproduction de sébum. Portant souvent le nom d’après-shampoing purifiant et rééquilibrant, il dispose d’ingrédients comme le thé vert qui assainissent le cuir chevelu efficacement sans l’abîmer.

⚠️ Très souvent, les racines grasses sont associées à des pointes sèches : en effet, comme chez les cheveux secs, les pointes ont tendance à s’abîmer avec le temps, et d’autant plus avec l’application répétée de shampoings dédiés aux cheveux gras, qui purifient souvent plus qu’ils n’hydratent, vos pointes en pâtissent alors.

Si vous correspondez à ce profil racines grasses et pointes sèches, nous vous recommandons donc d’opter plutôt pour un après-shampoing adapté à vos longueurs et à vos pointes, et ainsi, de l’appliquer, comme dans les autres cas, uniquement sur les longueurs et sur les pointes.

Les cheveux secs

Après-shampoing - 2

L’aloe vera, l’huile d’amande douce, le beurre de karité, le miel… Tous ces ingrédients permettent d’apporter de la nutrition et de l’hydratation aux cheveux secs. Voilà pourquoi ils font souvent partie des formules d’après-shampoings pour cheveux secs.

– Si vos cheveux ont toujours été secs, ils ont besoin d’être nourris et seront comblés par des huiles et des beurres.
– S’ils sont périodiquement secs, ils sont probablement déshydratés : il leur faudra plutôt de l’aloe vera pour apporter une bonne dose d’hydratation.

Les cheveux colorés et fragilisés

Après-shampoing - 3

Les cheveux colorés ont besoin d’un après-shampoing qui puisse retenir la couleur pour lui permettre de tenir plus longtemps tout en ravivant son éclat et ses reflets. Les couleurs pastel et très vives ont tendance, par exemple, à s’estomper plus rapidement que les couleurs plus classiques (brunes, blondes, etc) et les cheveux deviennent ternes. Elles demandent davantage d’entretien.

💡 Pour éviter de laisser s’échapper les pigments de couleur, nous vous conseillons de choisir un après-shampoing qui lisse les écailles sans les étouffer. Ce type de formule contient du vinaigre, ou du citron, et boostera leur éclat.

Vous connaissez maintenant toutes les astuces pour démêler vos cheveux tout en préservant leur santé.

Vous avez un doute sur l’après-shampoing le plus approprié pour vos cheveux ? Jetez un œil à notre diagnostic capillaire personnalisé en ligne et concevez le produit le plus adapté à votre chevelure.

Je trouve l’après-shampoing pour mes cheveux

Après-shampoing - 4

D'autres articles pour comprendre


Voir plus