Nouveauté - Compléments cheveux

Quelles huiles essentielles pour traiter vos cheveux gras ?

27/01/2021

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les huiles essentielles sont particulièrement efficaces pour rééquilibrer les cheveux gras. Comment cela fonctionne-t-il exactement et surtout quelles huiles essentielles utiliser en fonction de chaque besoin ? Retrouvez notre guide complet. 

Quels sont les différents bienfaits des huiles essentielles ?

Très concentrées, les huiles essentielles sont dotées d’actifs surpuissants capables d’apporter de réels résultats au long terme. Une option peu onéreuse, 100% naturelle et facile d’utilisation qui occupe donc une place de choix dans la liste des meilleurs remèdes pour vaincre la problématique des cheveux gras. Parmi leurs nombreuses qualités, elles permettent aussi de :

Réguler et assainir le cuir chevelu

L’huile essentielle de citron et l’huile essentielle de Palma rosa sont deux ingrédients très prisés pour leurs vertus assainissantes sur le cuir chevelu. Ils permettent également de réguler la production de sébum en rétablissant le pH initial de la peau, mise à mal par le calcaire de l’eau, les soins inadaptés, la pollution ou encore les changements hormonaux. Cette transition va permettre à l’épiderme de se renforcer afin de pouvoir totalement se réparer et retrouver sa santé. 

Elles éliminent les pellicules

Grâce à leurs propriétés purifiantes et régulatrices, les huiles essentielles de citron et de palma rosa permettent de calmer les démangeaisons, qui sont à l’origine de la formation de pellicules. Elles favorisent également leur décollement et, par conséquent, leur élimination. 

Cheveux gras et huiles essentielles : est-ce bien ce dont j’ai besoin ?

Lorsque les cheveux ne sont pas naturellement gras (c’est-à-dire depuis toujours), c’est le signe que votre cuir chevelu a subi un déséquilibre. Ce dernier peut être dû à l’utilisation de shampoings contenant des sulfates, des silicones, des parabens ou des phtalates qui sont des éléments qui viennent assécher, boucher les pores et bousculer le pH naturel de la peau du crâne… Cela peut aussi venir d’une exposition prolongée à de l’eau trop calcaire ou encore à un changement hormonal. 

La première chose que vous devez faire lorsque vous constatez que votre cuir chevelu commence à démanger, que des pellicules apparaissent et que vous sentez que vos cheveux graissent plus rapidement, c’est de changer votre routine capillaire. Avant de commencer à expérimenter des mélanges d’huiles essentielles sur votre tignasse, vous devriez vous assurer que votre shampoing répond bien aux besoins de votre tête.

Chez Juste, nous vous proposons un diagnostic afin de vous proposer des formules de shampoing et d’après-shampoing adaptées aux cuirs chevelus gras. En deuxième étape, vous pouvez également miser sur une poignée d’extraits aromatiques, qui disposent d’effets rééquilibrants, assainissants et anti-bactériens.  

Faire son diagnostic personnalisé maintenant

Quelles différences entre un extrait et des huiles essentielles ?

Differences entre huile essentielle et extrait aromatique

Les deux principales différences entre les huiles essentielles et les extraits aromatiques résident dans la façon dont elles sont obtenues et leur tolérance sur la peau.

Les huiles essentielles sont issues d’un procédé de distillation à la vapeur d’eau d’une partie d’une plante aromatique. Ce sont des huiles non grasses, 100% naturelles et pures, qui sont donc très puissantes et efficaces pour traiter de nombreux problèmes cutanés. À condition de savoir les utiliser et de les diluer avec attention !

Les extraits, quant à eux, sont obtenus par un procédé dextraction à froid. Ils sont préparés à partir d’extraits de fleurs, de plantes ou d’agrumes et sont dilués avec de l’alcool pour que leur conservation puisse durer dans le temps. Ils sont très appréciés pour les bienfaits qu’ils procurent et sont beaucoup mieux tolérés par la peau que les huiles essentielles pures.

Chez Juste, nous avons fait le choix de n’utiliser que des extraits aromatiques pour la conception de nos produits. Cela nous permet de tirer profit de toutes les vertus des ingrédients que nous avons sélectionnés.

Les formules les plus efficaces

Vous l’aurez compris, les cuirs chevelus gras ont des besoins très précis auxquels il est important de répondre. Bien qu’efficaces si utilisées correctement, les huiles essentielles ne devraient venir qu’en complément  d’une routine capillaire efficace. Nos formules à base d’extraits aromatiques vous permettront de traiter la source de vos cheveux gras tout en bénéficiant des bienfaits de nos ingrédients sans les inconvénients de ces huiles.

Les shampoings

Dans nos shampoings dédiés aux cheveux gras, nous avons incorporé des extraits de citron et de thé vert. Ces deux ingrédients sont réputés pour assainir le cuir chevelu en offrant des propriétés antibactériennes très efficaces. 

Les après-shampoings

Pour vous offrir un maximum d’efficacité, nous avons formulé notre après-shampoing dédié aux cheveux gras avec les mêmes ingrédients que notre shampoing. Cette dualité est également importante, car elle permet au cuir chevelu de ne pas recevoir de traitements contradictoires qui peuvent brouiller les pistes et maintenir son déséquilibre.

Les bons réflexes à adopter

Si vous avez les cheveux gras, votre routine et votre rigueur sont deux éléments important que vous devez étudier afin de comprendre les raisons de ce problème.

Espacez les lavages

De nombreuses personnes se retrouvent piégées dans le tourbillon du lavage quotidien. Seul problème : votre cuir chevelu n’est pas fait pour être constamment asséché par des produits de lavage qui sont parfois trop agressifs (lorsqu’ils ne sont pas naturels par exemple). Agressé, votre épiderme met en place des mécanismes de défense et de réhydratation en activant les glandes sébacées qui fabriquent du sébum en grande quantité. Résultat : vos cheveux redeviennent gras en un jour. Pour retrouver l’équilibre, nous vous conseillons d’espacer les lavages d’un jour par semaine afin de retrouver un rythme hebdomadaire de deux shampoings. Ce qui est amplement suffisant.

Évitez de vous toucher les cheveux

Que ce soit pour vous détendre, pour témoigner d’une gène sociale ou pour pallier une forte dose de stress… Vous toucher les cheveux fait partie des gestes à éviter. Pourquoi ? Tout simplement parce que vos mains sont chargées de bactéries (invisibles et absolument inoffensives pour votre organisme), qui vont être transférées sur vos racines qui deviendront grasses. Or ces microorganismes n’ont pas leur place sur cette zone déjà affaiblie par des shampoings à base de sulfates, de silicones ou par le calcaire de l’eau. Pour vous occuper l’esprit et les mains, vous pouvez vous adonner à d’autres activités manuelles et divertissantes comme le dessin ou encore la maîtrise d’un instrument de musique. Si vous ressentez du stress, n’hésitez pas à miser sur la méditation qui pourra vous aider à trouver les ressources en vous pour pallier cette habitude.

Les 7 huiles essentielles les plus efficaces contre les cheveux gras

Cheveux huiles essentielles

Parmi la multitude d’huiles essentielles disponibles sur le marché, certaines sont plus efficaces que d’autres contre les cheveux gras. Voici notre top 7 : 

Le citron

L’huile essentielle de citron a deux principaux bienfaits. Elle assainit d’abord le cuir chevelu en limitant la production de sébum et elle lutte contre les pellicules grasses en dynamisant les cellules de la peau grâce à un effet tonique. Une pierre, deux coups. 

Le tea tree

Antifongique, antibactérienne, antivirale et anti-inflammatoire, l’huile essentielle de tea tree a tout bon. Très puissante, elle est particulièrement indiquée en cas de psoriasis, d’eczéma ou de dermatite du cuir chevelu. À condition seulement de savoir l’utiliser correctement. Car il suffit d’une goutte de trop pour que ce concentré devienne trop agressif pour votre peau.

L’Épilobe

L’Épilobe est une huile essentielle protectrice et antioxydante qui est utilisée à la fois pour maintenir la sensorialité de la formule, mais aussi pour lutter contre les radicaux libres. Protectrice, elle permet à la peau de se défendre face aux diverses agressions qu’elle peut rencontrer comme le calcaire de l’eau, ou encore l’exposition aux diverses bactéries venant des mains pendant le grattage. 

Le romarin à Cinéole 

Grâce à de puissantes vertus antibactériennes et antivirales, l’huile essentielle de Romarin à Cinéole est idéale pour assainir le cuir chevelu parfois embrumé par la pollution ou par un lavage pas toujours optimal. Résultat : la micro-circulation du sang est boostée et les cheveux reprennent un rythme de pousse normal. 

Le cèdre de l’atlas

Le cèdre de l’atlas est un actif capillaire très utile pour freiner la chute des cheveux et limiter les pellicules grasses grâce à ses propriétés anti-inflammatoires particulièrement efficaces en cas de cuir chevelu gras. Son action est également adaptée à toutes les personnes qui souffrent de psoriasis, d’eczéma ou de dermatose. 

La sauge sclarée

L’huile essentielle de sauge sclarée est celle qui est la plus dédiée aux cheveux gras. D’abord parce qu’elle régule la production de sébum par les glandes sébacées (ce qui évite que votre tignasse graisse trop vite). Mais aussi parce qu’elle permet de lutter contre l’un des principaux facteurs du déséquilibre cutané : le stress. Carton plein. 

La bergamote de Calabre

Calmante et rééquilibrante, l’huile essentielle de bergamote de Calabre est particulièrement recommandée lorsque le cuir chevelu commence à démanger. Ces démangeaisons, vous amènent à mettre souvent la main dans vos cheveux et à transférer toutes les bactéries qui y sont logées au niveau de vos racines. En appliquant de l’huile essentielle de bergamote de Calabre diluée dans de l’huile végétale de coco, de jojoba ou d’amande douce vous allez ainsi limiter les grattages et même vous prémunir de l’apparition de pellicules. Gardez tout de même en tête que ces huiles ne remplacent pas un shampoing cheveux gras, mais qu’elles sont parfaites pour soutenir ses effets. 

Précautions particulières

Vous le savez, les huiles essentielles sont ultras concentrées en actifs. Par conséquent, vous devez les manier avec précaution afin d’éviter les surdosages et d’éventuelles allergies. Faites-vous toujours conseiller par un médecin.

Testez systématiquement vos huiles

Comme tout produit qui entre en contact avec la peau ou l’organisme, il est important de le tester avant une utilisation complète. Pour ce faire, diluez votre huile essentielle dans de l’eau et appliquez le mélange sur l’intérieur de votre poignet ou sur le pli de votre coude. Si au bout de 24 h vous ne voyez pas de rougeurs apparaître ou de symptômes comme la fatigue, les vertiges ou les maux de tête, c’est le signe que vous pouvez utiliser l’huile sans aucun problème. Si en revanche vous ressentez une démangeaison ou l’apparition de plaques, n’allez pas plus loin. Cette huile n’est pas faite pour vous.

N’oubliez pas de les diluer

Très concentrées, les huiles essentielles doivent impérativement être diluées pour pouvoir offrir leurs vertus de soin à la peau. Pour ce faire, versez 20 gouttes dans un flacon contenant 100 ml de shampoing, poser la formule et laissez-la agir 5 minutes maximum. Vous préférez les utiliser sous forme de masque sur vos cheveux gras ? Dans ce cas, diluez 5 gouttes dans 2 cuillères à soupe d’huile de coco, de jojoba ou d’amande douce. Appliquez le mélange sur le cuir chevelu et laissez poser 20 minutes. Rincez ensuite abondamment à l’eau claire. 

Huiles essentielles et femmes enceinte : attention !

Les huiles essentielles ont la particularité de pénétrer dans le sang et de passer par l’organisme. Par conséquent, elles atteignent également le bébé. Voilà pourquoi toutes les huiles essentielles contenant des cétones sont interdites chez la femme enceinte. Les cétones, sont des composés organiques qui sont considérés comme potentiellement neurotoxiques. Pour toutes les autres huiles essentielles, nous vous recommandons tout de demander conseil à votre médecin traitant afin de ne prendre aucun risque pour vous et votre enfant. 

L’utilisation d’huiles essentielles sur les enfants : les mêmes précautions s’imposent. 

Tout comme pour les femmes enceintes, les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution sur les enfants. Avant 6 ans, mieux vaut éviter d’en appliquer sur vos chérubins dont l’immunité nerveuse, respiratoire, digestive et dermatologique est encore fragile.

Nous ne le dirons jamais assez, faites-vous toujours conseiller par un spécialiste avant d’utiliser des huiles essentielles. C’est un concentré de produits naturels à utiliser avec précautions

Chez Juste, nous n’utilisons pas d’huile essentielle dans la confection de nos soins. Vous pouvez donc continuer d’utiliser nos shampoings à l’approche de cet heureux évènement !