Avis 4.7/5 - Paiement sécurisé

Les 12 erreurs à éviter pour vos cheveux

13/01/2022

Vous pensez vous occuper parfaitement de vos cheveux sans l’ombre d’un doute… Et si vous jetiez un œil à notre dossier dédié aux erreurs à éviter pour la bonne santé de vos cheveux ?

Shampoing, séchage, coiffage, certaines erreurs sont très communes alors qu’elles pourraient facilement être évitées. Les connaissez-vous vraiment toutes ?

1. Laver vos cheveux trop souvent

- 1

Il est courant de penser, et ce notamment lorsque nos cheveux sont gras, qu’il faut les laver quotidiennement, ou un jour sur deux.

Or, des cheveux qui regraissent vite subissent un phénomène qui peut justement être auto-entretenu par des lavages trop fréquents : agressé par des lavages quotidien, votre cuir chevelu est d’autant plus déséquilibré et va produire plus de sébum, alourdissant encore plus vos racines. Sur-stimulées, elles vont alors regraisser très vite et des pellicules peuvent même se développer. Enfin, vos pointes s’abîment de plus en plus. Le combo final est alors bien décevant !

2. Frotter fort votre cuir chevelu

En appliquant votre shampoing, vous avez pour habitude de frotter fort votre cuir chevelu dans l’espoir d’éliminer toutes les impuretés ? Sachez que ça n’est pas la meilleure solution. En effet, lorsqu’ils sont humides, vos cheveux sont plus fragiles. Il faut donc les manipuler avec soin pour éviter toute irritation.

En revanche, masser doucement votre cuir chevelu lui fera le plus grand bien, entre autre : stimuler la microcirculation, favoriser le renouvellement cellulaire, booster la pousse et rendre les cheveux plus forts et brillants. Pour cela, massez délicatement vos cheveux en mouvements circulaires au moment de votre shampoing par exemple.

3. Commencer par laver vos longueurs

- 2

Que vos cheveux soient secs ou gras, il y a un endroit qui a vraiment besoin de sa dose de shampoing : votre cuir chevelu. Ainsi, en appliquant votre shampoing, veillez en déposer d’abord sur vos racines, et à procéder par des mouvements circulaires pour laver votre cuir chevelu.

Il n’est pas utile de laver vos longueurs spécifiquement : d’une part, le sébum et les saletés s’accumulent au niveau du cuir chevelu, et d’autre part, le shampoing s’écoulant sur vos longueurs sera amplement suffisamment pour les laver elles aussi.
Ne pas laver et frotter vos longueurs évitera de les fragiliser, de les assécher, mais surtout d’utiliser trop de produit !

Je trouve le shampoing adapté à mes cheveux >

4. Alourdir et graisser vos racines avec de l’après-shampoing

Si votre cuir chevelu a besoin d’être détoxifié, shampouiné, il n’a pas besoin d’être alourdi par un après-shampoing, qui risquerait de dérégler son bon équilibre.

L’après-shampoing doit donc être réservé aux longueurs, pour leur permettre douceur, brillance, et faciliter leur démêlage. Elles seront ainsi nourries, vos pointes seront moins sèches. Son utilisation est donc très intéressante juste après le shampoing. En revanche, si vous utilisez des masques pour les cheveux, plus nourrissants, limitez leur utilisation à 1 fois par semaine, afin de ne pas étouffer vos cheveux ni les alourdir, et de la même façon, appliquez-les uniquement sur vos pointes et longueurs..

Je choisis le bon après-shampoing >

5. Rincer vos cheveux à l’eau trop chaude

- 3

Il est tentant de prendre des douches très chaudes, et d’en faire profiter son cuir chevelu … Malheureusement, l’eau chaude ouvre grandement vos écailles, ce qui fragilise vos cheveux.

On recommande plutôt, et notamment pour le dernier rinçage, d’utiliser de l’eau tiède à froide, pour éviter d’exposer vos cheveux à la casse.

On comprend aisément qu’il soit difficile d’être motivé à l’idée d’un rinçage à l’eau tiède à froide. Et pourtant, ce rinçage a de nombreuses vertus. En activant la microcirculation du cuir chevelu, ce simple geste va favoriser la pousse et limiter la casse ! En bonus, l’eau froide referme les écailles de la fibre capillaire, ce qui donnera un aspect plus lisse et plus brillant aux cheveux.

6. Rincer vos cheveux à l’eau trop…froide

Et oui ! Si l’on conseille souvent un rinçage à l’eau froide pour resserrer les écailles, il faut pourtant retenir que l’essentiel est d’adapter la chaleur à la porosité de vos cheveux.

Si vos cheveux sont peu poreux, privilégiez un rinçage à l’eau tiède, pour ne pas brûler vos cheveux non plus mais laisser la possibilité à vos cheveux de garder l’hydratation suffisamment et de « boire » tout produit que vous pourriez appliquer après. De la même façon, évitez d’utiliser du vinaigre, que l’on réservera aux cheveux les plus poreux.

7. Frotter vos cheveux avec votre serviette

- 4

Quand les cheveux sont mouillés, la fibre capillaire est plus poreuse, plus fragile. Ainsi, ils risquent de casser beaucoup plus facilement et d’être fragilisés.

C’est pourquoi il est important, au moment du séchage, de les envelopper délicatement dans une serviette et de les éponger doucement, plutôt que de les frotter trop agressivement.

8. Utiliser des appareils chauffants

- 5

Le sèche-cheveux, le fer à friser, à lisser…autant d’appareils chauffants qui vont exposer les écailles de vos cheveux à la casse par leur chaleur intense.

Bien utile pour sécher vos cheveux de manière accélérée, le sèche-cheveux retire à cette occasion toute l’humidité présente à l’extérieur de vos cheveux, mais également à l’intérieur, ce qui les fragilise et les expose à la déshydratation.

Certains cheveux sont toutefois en meilleure forme quand ils ont reçu un coup de pouce d’un sèche-cheveux, cela leur évite de rester humides trop longtemps et d’arborer un aspect poisseux. Si c’est votre cas, vous pouvez opter pour un compromis : ne les séchez que partiellement au sèche-cheveux et laissez-les finir de sécher à l’air libre. Là aussi, si vos cheveux sont poreux, utilisez l’air le plus froid possible, et si vos cheveux sont peu poreux, privilégiez l’air tiède.

Si vous tenez absolument à utiliser un fer à lisser ou un fer à friser, veillez à ne pas les utiliser sur cheveux mouillés en pensant qu’ils seront moins asséchés : il y aurait un risque de brûlure. Nous vous conseillons également d’utiliser des protecteurs thermiques pour fragiliser le moins possible vos cheveux.

9. Brosser vos cheveux de haut en bas

- 6

En démêlant vos cheveux, il y a de fortes probabilités que vous en retrouviez dans vos mains, et sur votre brosse. Pour éviter au plus possible la casse, il est recommandé de démêler vos cheveux des pointes, vers les racines.

Le mouvement de démêlage sera toujours de haut en bas, mais on procédera zone par zone. En effet, en commençant par démêler les pointes, vous pouvez tenir vos cheveux dans vos mains et ainsi éviter de les arracher, tout en limitant les tiraillements. Petit à petit, remontez plus haut dans vos cheveux, jusqu’à démêler les cheveux depuis la racine. Si vos cheveux ont tendance à être très emmêlés, vous économiserez des douleurs au passage !

10. Attacher vos cheveux de façon trop serrée

- 7

On a souvent tendance à attacher nos cheveux, notamment pour ne pas les avoir sur le visage, ou par goût. Or, certaines coiffures serrent de manière assez importante vos cheveux, il n’est pas rare d’ailleurs de ressentir quelques douleurs crâniennes. Serrer fort vos cheveux peut les fragiliser et les rendre cassants.
Nous vous recommandons de ne pas les attacher tous les jours. S’ils vous gênent, vous pouvez opter pour des petites pinces ou des barrettes afin de dégager votre visage. Vous pouvez aussi choisir de les attacher avec des coiffures lâches (chignon simple, tresse large…). Privilégiez également les élastiques en tissu, qui n’arracheront pas vos cheveux comme peuvent le faire assez régulièrement les élastiques possédant une petite barre en métal.

11. Vous coucher les cheveux mouillés

Vos cheveux sèchent lentement et il est tard ? Ne ratez pas l’étape du séchage, à la serviette, au sèche-cheveux ou à l’air libre. En effet, nous avons vu qu’une fibre capillaire humide était plus fragile. Les frictions qui vont se produire avec votre oreiller vont exacerber cette fragilité, et rendre vos cheveux plus cassants.

Du côté du cuir chevelu, le résultat n’est pas plus satisfaisant : l’humidité favorisant les bactéries, vous risquez de vous retrouver plus facilement avec des irritations voire des pellicules.

12. Utiliser des produits qui ne correspondent pas à votre type de cheveux

- 8

Il vous est déjà arrivé d’acheter un shampoing totalement inadapté à votre type de cheveux ? Sans surprise, ce n’est pas l’idée du siècle 😉 

En effet, la formule d’un shampoing comme de tout autre soin capillaire doit être absolument différente d’une personne à une autre pour répondre à des réels besoins. Par exemple, si vous avez les cheveux fins, qui ont tendance à regraisser vite mais aux pointes très sèches, ne cédez pas à la tentation d’un shampoing pour cheveux secs : de nature assez “plate”, vos cheveux vont être alourdis et perdre leur volume.

Au contraire, des cheveux épais et secs vont demander de la nutrition, la texture des soins sera ainsi plus enveloppante et totalement différente de la texture formulée pour des cheveux fins et raides. D’où l’importance d’avoir des soins sur-mesure !

Je choisis les bons soins personnalisés pour mes cheveux >

- 9

D'autres articles pour comprendre


Voir plus