Nouveauté - Compléments cheveux

Et si vous misiez sur un shampoing sans perturbateurs endocriniens ?

24/03/2021

Gels douches, déodorants, make-up, crèmes et sérums… Les perturbateurs endocriniens sont encore extrêmement présents dans notre quotidien. Et si on évitait, en plus de tout le reste, de les inclure à notre routine capillaire ?

On vous explique pourquoi il vaut mieux ne pas trop (ou pas du tout) les côtoyer et comment les éviter.

Pertubateurs endocriniens, allergènes et irritants : attention de ne pas les confondre

Lorsque l’on parle de perturbateurs endocriniens, on s’emmêle parfois les pinceaux tant leurs effets sont confondus avec ceux des ingrédients allergènes ou irritants.

S’il est vrai qu’il est préférable de tous les éviter, les perturbateurs endocriniens ont la particularité de ne pas être seulement nocifs pour votre peau, mais surtout sur votre système hormonal. Ce n’est ainsi, que de façon collatérale, que cette substance finit par altérer l’épiderme.

Les produits toxiques allergènes ou irritants comme les parfums, les sulfates ou encore les silicones, agissent quant à eux directement sur la peau en réveillant nos mécanismes de défense qui engendrent généralement des démangeaisons, de l’eczéma, de l’urticaire ou encore des plaques rouges sur la zone affectée.

Les risques pour vos cheveux

Risque perturbateur endocrinien cheveux

Il n’existe pas de problèmes cutanés directement associés à l’utilisation de perturbateurs endocriniens. Néanmoins, leurs effets sur les hormones peuvent fatalement se répercuter sur la densité des cheveux, mais pas que !

La pousse est également ralentie par les dérèglements hormonaux associés à l’utilisation de produits contenant des phtalates ou encore des parabens… On passe donc notre chemin sur ces produits.

Et la santé de mes cheveux dans tout ça ?

C’est bien là que le bât blesse ! Sans pour autant scander un discours alarmiste, on préfère rester simple : mieux vaut éviter d’utiliser des produits contenant des perturbateurs endocriniens.

Pourquoi ?

Eh bien parce que ces substances, sont soupçonnées d’accroître le risque de cancer du sein chez la femme, de cancer de la prostate chez l’homme, de troubles de développement du système nerveux chez l’enfant ou d’un déficit de l’attention. Il y aurait également une corrélation entre le cancer de la thyroïde et l’utilisation quotidienne et de façon prolongée de perturbateurs endocriniens. Et ce, pas seulement à travers les cosmétiques ! Car les rideaux de douches en plastiques, les emballages alimentaires ou encore les produits ménagers en sont, eux aussi, gorgés…

Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à la page dédiée aux perturbateurs endocriniens du site de l’ANSES.

Comment les éviter ?

En lisant les listes d’ingrédients de vos produits du quotidien et particulièrement de vos cosmétiques ! Généralement, les perturbateurs endocriniens se cachent derrière des noms qui a priori semblent complètement inoffensifs. Pourtant, vous devez rester vigilants pour éviter d’intégrer le produit en question dans votre routine beauté ou capillaire. Parmi les plus utilisés, on retrouve :

  • Alkyphénols
  • BHA et BHT
  • Bisphénol A (BPA)
  • Cadmium Ignifuges bromés (PBDE)
  • Mercure
  • Parabènes
  • Phtalates
  • Plomb
  • Téflon et composés perfluorés Triclosan

Choisir un shampoing sans perturbateurs endocriniens

- 1

Heureusement pour nous, les études scientifiques ont progressé et nous ont permis de comprendre l’aspect nocif des perturbateurs endocriniens dans nos produits de consommation. De nombreuses formules ont été modifiées ou remplacées afin de mettre de côté les phtalates ou les parabens et les remplacer par des équivalents clean et sans danger pour vos cheveux ou votre santé.

Pour choisir les bons produits, vous devez jeter un œil à la liste INCI afin de vérifier qu’aucun des ingrédients dont on vous a parlé juste au-dessus n’y figure. Si la formule est 100% clean, efficace et est formulée à base d’ingrédients naturels alors là, c’est le Jackpot !

Les shampoings sans perturbateurs endocriniens Juste

Choisir shampoing sans perturbateur endocrinien

Chez Juste, nous savons que les meilleurs résultats résident dans tous les éléments que peut offrir la nature. Nous avons donc décidé de n’ajouter aucun perturbateurs endocriniens dans les formules de nos shampoings afin de pouvoir vous offrir une gamme de produits personnalisés & sains pour vos cheveux.

Pour remplacer les parabens ou les phtalates, nous avons utilisé des conservateurs naturels dérivés de la coco ainsi que des probiotiques qui offrent d’excellents résultats en termes de conservation.

Ajoutez à ça notre diagnostic capillaire personnalisé qui nous permet de concevoir le produit le plus approprié à vos besoins et là, vous avez le shampoing sans sulfate ni perturbateurs endocriniens gagnant.

Effectuer mon diagnostic capillaire maintenant

Est-ce qu’un shampoing sans perturbateurs endocriniens est moins efficace ?

Sans-perturbateur-endocrinien

On va vous répondre simplement : non ! Les perturbateurs endocriniens tels que les parabens ou les phtalates permettent seulement de conserver correctement la formule pour qu’elle ne soit pas contaminée par les bactéries avec lesquelles elle peut être en contact (à travers les mains, l’humidité de la salle de bain, etc). C’est donc plus une question de stabilisation et de conservation que d’efficacité.