Nouveauté - Compléments cheveux

Et si vous adoptiez un shampoing sans sulfates sans silicones sans parabens ?

24/03/2021

Que vous ayez les cheveux raides, frisés ou ondulés, le secret pour les maintenir en bonne santé réside dans la composition des soins capillaire que vous utilisez. Shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben… Vous n’avez dorénavant plus à faire de concessions pour votre cuir chevelu. Mais, que reproche-t-on exactement à ces ingrédients présents dans la plupart des produits que nous consommons ? De leur côté, comment agissent les diverses alternatives naturelles et sont-elles aussi efficaces pour vos cheveux ? On fait le point.

1. Les sulfates : des agents nettoyants un peu trop agressifs pour votre shampoing

Produits agressifs cheveux

Les sulfates font partie de la grande famille des tensioactifs. Loin d’être naturels ou bio, ils sont élaborés grâce à un savant mélange de soufre, d’alcool laurique et de vaseline. Ces agents chimiques sont particulièrement appréciés, car ils sont bon marché. Au-delà d’être utilisés en cosmétiques, ils sont également présents dans de nombreux produits ménagers du quotidien. Leur fonction ? Permettre de faire mousser abondamment les shampoings et d’apporter une action nettoyante en diluant les corps gras (sébum, cellules mortes…) dans l’eau. Le problème ? Ils sont particulièrement agressifs et allergènes pour le cuir chevelu qui finit par s’assécher et démanger… Des désagréments que vous pouvez éviter en adoptant un shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben conçu pour être doux avec votre chevelure.

1.1 Comment vous assurer que votre shampoing est sans sulfate ? 

Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate ou encore Sodium Lauryl Sulfoacetate… Voilà les termes les plus courants désignant la grande famille des sulfates, affichés sur les étiquettes de vos shampoings et soins. Vous pouvez également les retrouver via l’abréviation SLS.

2. Le silicone : pour donner l’illusion de cheveux plus doux et brillants

Le silicone fait partie des nombreux faux amis cosmétiques. Synthétique comme le sulfate, il apporte une action lissante, assouplissante et structurante qui dompte les cheveux les plus rebelles… En apparence seulement. Car en fait ce produit chimique recouvre les cheveux d’un vernis invisible là pour lustrer la fibre capillaire… Trop hydratant et capiteux, il finit cependant par l’étouffer. Résultat : les principes actifs des soins ne pénètrent plus et les cheveux finissent par se fragiliser ou se ternir… De plus, ils sont non biodégradables… Mieux vaut passer votre tour et sélectionner des ingrédients et produits que vos cheveux sauront assimiler.

Cheveux plus brillant

2. Comment les identifier sur l’étiquette d’un produit ? 

Très rarement indiqués comme tels sur les bouteilles de shampoing, les silicones peuvent cependant emprunter les noms suivants : Diméthicone, Cethyl diméthicone, Phenyl triméthicone, Stearyl diméthicone, Cyclométhicone ou Cyclotertrasiloxane. Des termes très scientifiques qui cachent tous la présence de ce fameux agent texturant, que l’on préfère remplacer par des alternatives plus douces pour les cheveux.

3. Les (mauvais) parabens de vos shampoings : des conservateurs irritants et néfastes pour l’équilibre hormonal 

Si les parabens souffrent d’une mauvaise réputation, ils ne sont pourtant pas tous mauvais pour la santé. Celui qui se trouve dans le viseur des scientifiques s’appelle : hydroxybenzoate. Ce qu’il faut savoir, c’est que les parabens constituent un groupe de substances chimiques utilisées comme conservateurs dans les cosmétiques. Ils visent notamment à empêcher la prolifération de bactéries dans les shampoings. Alors, que leur reproche-t-on exactement ? S’ils n’ont aucun effet négatif sur les cheveux et le cuir chevelu, c’est sur la santé que la communauté scientifique s’interroge. L’Université de Reading a notamment publié une étude en janvier 2014, démontrant un lien étroit entre les parabens et l’apparition du cancer du sein… Voilà pourquoi il est préférable de les éviter dans vos shampoings ; quel que soit votre type de cheveux.

3.1 Comment identifier un shampoing sans paraben grace à son étiquette ? 

Souvent cachés sous le nom de Butylparaben, d’Isobutylparaben, de Méthylparaben, d’Ethylparaben, de Propylparaben et d’Isopropylparaben, les parabens empruntent plusieurs noms de code pour passer inaperçus dans la formule de nombreux cosmétiques. Heureusement aucun d’entre eux n’est inclus dans la composition de notre shampoing naturel.

4. Les alternatives naturelles et bio pour prendre soin de vos cheveux sans les agresser

Alternative shampoing sans silicones

Si chez juste, nous préférons mettre de côté les ingrédients agressifs pour la santé et l’équilibre des cheveux, nous avons trouvé des alternatives naturelles qui nous permettent d’obtenir d’excellents résultats. Pour remplacer les parabens, nous utilisons notamment des probiotiques, qui sont de très bons conservateurs.

Pour que le shampoing sans produits toxiques puisse avoir une action lavante, nous avons intégré des tensioactifs naturels dérivés de noix de coco. Ils sont beaucoup plus doux que leurs homologues synthétiques. On les appelle : Lauryl-Glucoside (dérivé de produits végétaux comme le maïs), Cocamidopropyl betaine (provenant de l’huile de noix de coco) et Sodium Cocoyl Isethionate (issu des acides gras de l’huile de noix de coco et de l’acide isethionic).

Pour se débarrasser des silicones, nous avons choisi d’intégrer aux formules de nos shampoings sans sulfate, sans silicone et sans paraben, des ingrédients aux propriétés adoucissantes. Miel, huile d’abyssinie, gel d’Aloe Vera, protéines de blé… Bien meilleurs pour votre cuir chevelu et 100% naturels, nous avons misé sur ces ingrédients pour hydrater vos cheveux sans pour autant les étouffer.

4.1 Shampoing naturel sans produit chimique : une phase d’adaptation transitoire

Habitué aux formules agressives et irritantes, le cuir chevelu se régule de lui-même pour pallier cette routine astringente. Mais lorsque ce rituel est modifié et qu’un shampoing sans perturbateurs endocriniens, sans sulfates, sans silicone et sans paraben vient remplacer l’ancienne formule, là c’est le chamboulement assuré. Pendant quelques jours, voire quelques semaines, il se peut ainsi que vos cheveux graissent vite, qu’ils perdent de leur éclat et que les pointes semblent plus sèches. Pas de panique, cette phase transitoire est tout à fait normale et ces petits tracas s’apaiseront au fil des jours. Continuez à les utiliser au même rythme qu’un shampoing ordinaire et laisser votre corps s’y habituer.

4.2 Des résultats probants sur tous les cheveux

Une fois la phase transitoire passée (aussi appelée transition capillaire naturelle), les résultats commencent à devenir de plus en plus visibles. Vous pourrez ainsi remarquer des changements drastiques au niveau de votre cuir chevelu. Apaisé, moins irrité, il ne démange plus. Les cheveux restent donc propres plus longtemps, ils sont bien plus lumineux et souples qu’avant. Pour résumer : votre tignasse semble respirer à nouveau, et c’est le cas.

Pour découvrir la formule qui puisse s’adapter parfaitement à votre type de cheveux, Juste vous propose de faire votre diagnostic capillaire.

Effectuer mon diagnostic capillaire maintenant

D'autre articles pour comprendre


Voir plus